Histoires de mots

Le béton, le bitume, l’asphalte et le macadam peuvent résister longtemps au passage incessant de millions de véhicules. Pourtant, ces matériaux sont désarmés face aux assauts du gel et du dégel printaniers.

À pareille date l’an dernier, nous vous proposions un petit « remontant des fêtes » pour vous mettre dans l’ambiance des festivités de la fin de l’année. Dans le même esprit, nous vous offrons cette fois-ci une boisson plus corsée : l’eau-de-vie.

Pour égayer la grisaille de novembre, nous vous offrons un joli collier de perles étymologiques.

Les histoires de pirates ont de tout temps fait rêver les petits et les grands avec leurs voyages au long cours, leurs combats navals et leurs trésors enfouis dans des iles.

La chaleur estivale nous invite à poursuivre notre incursion parmi les termes liés à la cuisine au barbecue, dont certains avaient déjà été abordés dans les Histoires de mots d’aout 2012 et de juillet 2014.

« Ce n’est pas parce qu’elles sont derrière soi qu’on doit les négliger », recommanderait le masseur en parlant de nos vertèbres. À notre tour, nous pourrions ajouter que ce n’est pas parce qu’elles sont derrière nous qu’on doit négliger l’origine des mots qui les désignent.

Les apparences sont parfois trompeuses. Ainsi, si les personnes adultères aiment littéralement les rapprochements entre adultes, il n’y a aucun rapprochement étymologique à faire entre adultère et adulte...

Pour certains, il n’y a rien de tel pour se mettre dans l’ambiance de la période des Fêtes que de s’émoustiller avec un petit « remontant des fêtes » ! Dans cet esprit, nous vous proposons de commencer l’année en vous enivrant de l’étymologie particulièrement pétillante de trois noms de boissons. 

Dans l’Histoire de mots précédente, on a vu que même un dieu était capable des plans les plus ingénieux pour séduire une femme. Mais le même dieu n’aurait pas levé le petit doigt pour aucune des femmes mythologiques présenté...

L’infidélité conjugale ne date pas d’hier. À preuve, les mythologies grecque et romaine fourmillent d’histoires d’adultère. Le français moderne en porte parfois une trace imperceptible...

Pages

S'abonner à Histoires de mots