Points de langue

Voici deux questions que nous soumet une utilisatrice d’Antidote, portant respectivement sur les locutions boucles d’oreille(s) et pointer du doigt. La première question est d’ailleurs très semblable à celle d’une autre correspondante.

Plusieurs expressions relatives au début du jour présentent des particularités ou des difficultés qui méritent d’être passées en revue.

Un utilisateur d’Antidote écrit : « Lorsque vous dites qu’ampérage devrait être remplacé par intensité, je ne suis pas d’accord... »

L’adverbe journalièrement est inconnu de la plupart des dictionnaires français. Cependant, bien que relativement rare, il est attesté dans des textes depuis plus de trois siècles. 

Chaque langue a ses conventions pour désigner l’ère utilisée conjointement avec le calendrier grégorien. Cette ère prend pour point d’origine le début d’année qui suivit immédiatement la naissance du fondateur du christianisme...

Une utilisatrice nous écrit : « Pourriez-vous s’il vous plait m’aider à confirmer la bonne abréviation de cuillère à café et de cuillère à soupe lors de leur utilisation pour des recettes ? »

Dans le dictionnaire de cooccurrences d’Antidote 9, la catégorie « Avec épithète » est désormais remplacée par les catégories « Avec adjectif descriptif » et « Avec adjectif classificateur ». Quelle est la différence entre ces deux catégories?

Comme promis dans le dernier Point de langue, la présente chronique revient sur le sujet rapidement évoqué de l’écriture des unités de mesure résultant de produits d’unités.

Peut-être suscitée par un récent Point de langue métrologique, une nouvelle question sur les unités de mesure nous est soumise : « Je voudrais savoir, des expressions kilomètre/heurekilomètre à l’heurekilomètre par heure, laquelle est la bonne… »

Le point d’interrogation du mois est plutôt un point d’exclamation. Le rédacteur d’un dialogue aimerait savoir comment choisir entre ha ou ah.

Pages

S'abonner à Points de langue