Histoires de mots

Pour égayer la grisaille de novembre, nous vous offrons un joli collier de perles étymologiques.

Les histoires de pirates ont de tout temps fait rêver les petits et les grands avec leurs voyages au long cours, leurs combats navals et leurs trésors enfouis dans des iles.

La chaleur estivale nous invite à poursuivre notre incursion parmi les termes liés à la cuisine au barbecue, dont certains avaient déjà été abordés dans les Histoires de mots d’aout 2012 et de juillet 2014.

« Ce n’est pas parce qu’elles sont derrière soi qu’on doit les négliger », recommanderait le masseur en parlant de nos vertèbres. À notre tour, nous pourrions ajouter que ce n’est pas parce qu’elles sont derrière nous qu’on doit négliger l’origine des mots qui les désignent.

Les apparences sont parfois trompeuses. Ainsi, si les personnes adultères aiment littéralement les rapprochements entre adultes, il n’y a aucun rapprochement étymologique à faire entre adultère et adulte...

Pages

S'abonner à Histoires de mots