Points de langue

Même si les verbes dire, médire et maudire sont apparentés étymologiquement, leurs conjugaisons diffèrent d'une manière qui semble manquer de logique. Voyons de plus près ce qui peut expliquer leurs différences et leurs particularités de conjugaison.

L’apostrophe est le signe typographique dont l’usage principal en français est de marquer l’élision, c’est-à-dire la suppression de la voyelle finale de certains mots devant un mot commençant par une voyelle ou par un h muet...

On hésite parfois sur la forme féminine à donner à certains noms de personnes, en particulier des noms de métiers, titres ou grades qui, jusqu’à relativement récemment, étaient peu représentés par les femmes.

Le retour de la saison de l’impôt est l’occasion de « déclarer » quelques difficultés linguistiques d’ordre fiscal...

Dans une enquête précédente, nous avons abordé le cas de l’adjectif technique et de ses dérivés. Nous nous intéressons cette fois-ci à technique comme nom, à la technologie et à d’autres mots apparentés.

Pages

S'abonner à Points de langue