Nouvelles

La première Bourse Antidote attribuée à Alexandre de Brébisson

06 avril 2017
Alexandre de Brébisson

Dans le cadre du Fonds Druide pour la recherche en analyse de texte, récemment créé par un don de Druide informatique, le laboratoire MILA (Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal) de l’Université de Montréal a attribué hier la toute première Bourse Antidote. L’heureux boursier est monsieur Alexandre de Brébisson, étudiant au doctorat sous la direction des professeurs Pascal Vincent et Yoshua Bengio. La bourse Antidote vaut à monsieur de Brébisson une somme de 20 000 $.

En novembre dernier, à l’occasion des vingt ans de son logiciel Antidote et des cinquante ans du Département d’informatique et de recherche opérationnelle de l’Université de Montréal, Druide informatique annonçait la création d’un fonds d’un million de dollars destiné à la recherche en analyse de texte par apprentissage profond. En constituant le Fonds, Druide instituait également une Bourse Antidote de 20 000 $ à remettre chaque année à un étudiant méritant.

Issu des rangs de Supélec, prestigieuse « grande école » de France, M. de Brébisson a obtenu une maitrise de recherche à l’Imperial College de Londres avant de rejoindre l’Université de Montréal pour ses études doctorales. Au sein de l’équipe du MILA, M. de Brébisson travaille à la compréhension du langage humain, préoccupation centrale du Fonds Druide. En particulier, il s’efforce d’accélérer l’apprentissage de réseaux de neurones pour de grands vocabulaires, un obstacle fréquent dans plusieurs applications où il faut prédire un mot parmi un large choix. Il a ainsi pu appliquer ses travaux aux domaines des modèles de langage, des dialogues textuels et de la génération vocale.

Le Fonds Druide pour la recherche en analyse de texte est alloué au laboratoire MILA du professeur Yoshua Bengio, mondialement célèbre pour ses avancées spectaculaires en intelligence artificielle (IA) par apprentissage profond. Avec ses 150 chercheurs issus des deux versants du mont Royal, le MILA constitue l’un des principaux phares de son domaine ; en s’inspirant de la Silicon Valley, le professeur Bengio et son équipe comptent faire de Montréal la Montagne de l’IA, et Druide informatique est fière de contribuer à ce grand dessein avec le Fonds Druide et la Bourse Antidote.

Lancé en novembre 1996, Antidote constituait déjà une remarquable application de l’intelligence artificielle pour le grand public. Son correcteur, ses dictionnaires et ses guides ont ensuite bénéficié de vingt ans d’évolution technologique et linguistique continue, culminant en 2015 avec le traitement complet de l’anglais. Antidote est aujourd’hui utilisé par plus d’un million de personnes, tant dans le monde professionnel que chez les particuliers. Druide poursuit l’avancement méthodique d’Antidote, et entend être aux premières loges pour faire profiter ses utilisateurs des retombées de la recherche en apprentissage profond.

Druide informatique produit et commercialise Antidote, le plus grand logiciel d’aide à la rédaction du français et de l’anglais, ainsi que Tap’Touche, le célèbre logiciel d’apprentissage de la frappe au clavier. Elle a également créé le service WebElixir, qui veille à la qualité des sites Web. En plus de ces applications, son équipe commerciale distribue les livres des Éditions Druide, une filiale dont la mission est de publier de la littérature et des ouvrages de référence.