Enquêtes linguistiques

Avant-ski

Les premiers flocons de neige font naitre l’envie irrépressible de se lancer sur les pentes et de gouter aux plaisirs de l’après-ski. Pour aiguiser votre appétit, nous vous proposons de gouter aux plaisirs de l’avant-ski, c’est-à-dire de l’origine du nom ski et, par la même occasion, des noms de deux techniques de ski, christiania et télémark. Nous vous invitons à suivre le slalom étymologique de ces trois mots, qui nous mèneront jusque dans les montagnes de la Norvège.

Adjectifs employés adverbialement

Comme annoncé dans la précédente chronique, intitulée Adverbes employés adjectivement, la présente se penchera sur le phénomène inverse où certains mots habituellement utilisés comme adjectifs sont parfois employés dans un rôle d’adverbe. 

Symboles dissociés

Comme nous l’avons constaté dans la dernière Histoire de mots, la fin du XVIIIe siècle a été féconde pour la chimie occidentale. En fait, cette fécondité s’est poursuivie, et même intensifiée, au XIXe siècle. La preuve en est que les trois éléments du tableau périodique présentés ce mois-ci ont été découverts dans un intervalle de seulement deux ans (1807-1808) et, qui plus est, par le même chimiste, Humphry Davy (parfois concurremment avec d’autres). Il s’agit du potassium, du sodium et du bore.

Adverbes employés adjectivement

Un adverbe est un mot invariable qui se joint à un verbe, à un adjectif ou à un autre adverbe pour en modifier ou en préciser le sens. Certains mots habituellement utilisés comme adverbes sont par ailleurs occasionnellement employés pour modifier des noms qu’ils suivent ou qu’ils précèdent, à la façon des adjectifs utilisés dans la fonction d’épithète.

Tableau vivant

Nous passons maintenant à la partie vivante du tableau périodique en découvrant trois noms désignant des éléments essentiels à la vie : le carbone, l’azote et l’oxygène. Les trois mots ont été créés dans une très courte période, entre 1772 et 1787, ce qui témoigne de la fécondité de cette époque de la chimie occidentale.

Pages